Aux hommes d’aujourd’hui

« A toi, guerrier des temps passés
conquérant de mes souvenirs d’antan
ta force sauvage a ravagé mon corps de femme
et la peur au ventre, j’ai ravalé mes larmes
de ton intrusion sans limites.
Mais le moment est venu pour toi
de déposer les armes
La guerre est terminée
Laisse toi bercer dans le creux de mon ventre
Mon eau divine peut guérir tes blessures de chevalier aguerri
Mon réceptacle peut accueillir ton immense chagrin
et abreuver ton coeur meurtri d’amour sans fin. »
Paula Gonçalves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *